Avertir le modérateur

16/07/2009

Evénement convivial et chaleureux

Par Léa Brassy

BillaDays_AquashotLM#620838.jpgLes "Billabong girls days" à Seignosse. Fraîchement débarquée de Nouvelle-Zélande, je retrouve le staff, affairé dans les préparations de l'événement, sur la plage du Penon. Le spot est calé, avec un joli banc de sable juste devant le site et une charmante déco édulcorée. J'aime bien cet événement convivial et chaleureux qui revient comme un rendez-vous incontournable chaque année.

Cette année nous sommes gâtés par le temps: les vagues sont petites, parfaites pour apprendre à se lever ou commencer à prendre des vraies vagues derrière la barre. De bon matin, après les présentations, les filles partent à l'eau en petits groupes. Il y a celles qui essayent le surf pour la première fois et il y a les habituées. A l'eau c'est l'engouement général et les éclats de rire puis petit à petit les premiers signes de fatigue. C'est le métier qui rentre alors il ne faut pas se décourager, les moniteurs (dont moi) poussent les filles sur les vagues, encouragent, conseillent et motivent. A la fin de la séance, les filles arborent de grands sourires et n'ont qu'une question à la bouche «quand est-ce qu'on y retourne?». Demain matin, demain matin!

BillaDays_AquashotLM#62083C.jpgL'après-midi est consacré à d'autres activités. Les filles s'étirent et travaillent leur respiration à l'occasion du cours de yoga puis se défoulent aux rythmes endiablés des djumbes africains à l'atelier Danse africaine. En même temps, j'anime avec mes copines du team (la snowboardeuse Anne-Flore Marxer et la surfeuse hawaïenne Keala Kennely) une petite discussion au sujet de notre passion et de notre lifestyle. Anne-Flore parle avec enthousiasme de sa vie de rêve au sommet des montagnes en tant que snowboardeuse professionnelle mais aussi de sa passion récente pour le surf. Keala Kennely, avec simplicité, nous parle de son parcours exceptionnel parmi les meilleures surfeuses du monde depuis une dizaine d'années et évoque comme si de rien était les monstrueuses vagues qu'elle surfe à Teahupoo et ailleurs. Quelle joie pour moi de rencontrer cette pionnière du surf de gros et du surf tracté féminins. Atelier peinture, Surfrider Foundation, défilé de la collection Billabong de cet été par les pitchounes elles-mêmes... la journée est bien remplie et termine par un barbecue aux couleurs fluo pour redonner des forces à tout le monde. Le lendemain matin, à l'eau, l'enthousiasme et l'énergie sont toujours les mêmes. Les filles comptent bien en profiter! Je prends une planche pour aller surfer avec celles qui passent la barre. Je m'éclate à les regarder parce qu'il suffit de deux ou trois conseils pour qu'elles progressent et prennent des vagues sur le côté. Et la banane sur leur visage...ça c'est magique. Encore une fois, cet événement des Billabong Girls Days a été une réussite, ça se lit sur les visages. Merci à toute l'équipe de Billa pour nous faire vivre ça, et bravo aux filles qui m'ont épatée à l'eau.

09/07/2009

Week-end à Seignosse

Par Anne-Flore

09.07.billagirlsdaysIMG_3566.jpgJ'ai passé un week-end fantastique à Seignosse pour les Billabong Girls Days. 150 filles sont venues pour partager deux jours de surf et de skate. Kealla, Lea et moi sommes venues pour partager notre expérience avec ces filles et je dois dire que c'était surtout un week-end de fête sur la plage!

On a commencer par le surf. J'ai partager des vagues avec l'équip espagnole, ces filles ont créé l'association espagnole de Madrid et ont conduit tous le chemin pour venir nous rejoindre. Nous avons passé environ deux heures dans l'eau sous la pluie mais, dans un sens, c'était marant et personne ne se souciait du temps qu'il faisait.

Ensuite, nous avons eu un cours de yoga sur la plage suivit d'une demi-heure de massage. Puis Keala, Lea et moi avons répondu à toutes les questions que les filles avaient à nous poser sur le sport, les conseils, notre vie perso, les voyages, le développement de produits, le fun... c'était cool de partager mes aventures avec ces filles qui étaient si assoiffées de sport board et fun!

BillaDays_AquashotLM_0090.jpgLe temps s'est ensuite amélioré et l'après-midi a continué avec un cours de dance africaine qui nous a toutes bien fait transpirer. Puis les filles nous ont fait un défilé des nouveaux produits Billabong. Nous avons toutes tapé dans nos mains sur les chansons de Vaïtiare qui jouait de la guitare acoustique dans la lumière du soleil couchant. Keala s'est mise ensuite à mixer pour nous et l'ambiance de danse s'est transformée une dance battle les filles espagnoles et la jeune équipe locale! Nous avons continué de danser sur la plage jusqu'à ce qu'il fasse nuit et il me semble bien que nous ayons fait tous les pas de danse d'Elvis à la Tecktonik en passant par Micheal Jackson, Abba et la danse des canards.

J'étais morte de fatigue après toute cette journée de saut dans tous les sens, de surf et de fête. Le jour suivant, on a continué de surfer, skater, nous avons eu un workshop de grafiti et des conseils écolos par la Surfrider Foundation.

Les vagues étaient en fait pas mal ce jour-là et on s'est bien amusé à surfer. Keala était toujours là le jour suivant et nous avons eu la chance d'aller dans l'eau pendant la seule heure sans vent de la journée.

Merci à toutes les filles qui sont venues et à Keala pour ses conseils.

07/07/2009

Back in Gisborne

Par Léa Brassy

Me voilà de retour dans la région de Gisborne, qui semble être le meilleur parti pour ces conditions hivernales. David et Darnelle m’ont à nouveau accueillie comme un membre de la famille. Je me sens tellement bien dans ce petit cocon au bord de l’eau, à surfer quand le surf est bon et à prendre part à toute sorte de missions quand le temps est mauvais: couture, cinéma, ballade, cours de français, marché… J’ai scoré à nouveau quelques incroyables sessions sur la plage de Wainui. J’ai finalement décidé de prendre la route vers le sud, de continuer l’aventure et de voir ce qui ce passe.


Agrandir le plan

Le lac Waikaremoana.

Situé au nord de Wairoa, le lac Waikaremoana est un grand lac formé il y a environ deux mille ans par un énorme glissement de terrain qui a refermé le lit d’une rivière importante, formant petit à petit un lac au-dessus de la forêt. Une communauté Maori vis là-bas depuis des centaines d’années, entre chasse, pêche et plantations. Le lac offre une atmosphère particulièrement paisible au milieu de paysages grandioses, parmi lesquels le plus haut point est Panekiri Bluff, situé à 1100m. Un chemin de randonnée parcours 46 km autour de ce lac, offrant notamment un point de vue époustouflant depuis le sommet, avec d’un côté la presqu’île de Mahia et de l’autre le lac. J’ai toujours rêvé de marcher plusieurs jours en solitaire sans jamais vraiment passer à l’action. Je me suis donc lancée à l’aventure pour quatre jours, trois nuits. Des huttes sont prévues pour les randonneurs, environ toutes les 5 heures de marche, avec un chauffage et des banquettes pour dormir.

Lire la suite

Vous avez interviewé Keala Kennelly

Keala.jpgKeala Kennelly, ancienne surfeuse du protour et première femme à avoir dompté la fameuse vague de Teahuppo a répondu aux questions des internautes de 20 Minutes. Venue tout droit de Hawaii, Keala Kennelly continue à faire le tour du monde des big waves et elle s'engage pour le surf féminin. Début juillet, elle était par exemple aux Billabong girls days de Seignosse, dans les Landes, et elle vous a répondu en direct:

Quel effet cela fait de surfer Teahuppo ou une autre grosse vague? Je n'ai jamais fait de surf, pouvez-vous retranscrire en quelques mots cette émotion? Est-ce un moment magique? A-t-on le temps d'en profiter au moment où on surf la vague ou on réalise ce qu'on a fait plus tard?
Beautiful
C'est un feeling qui est très difficile à mettre en mots... c'est comme si tout le monde disparaît et que tout ce qui reste était toi et la vague. Quand tu finis ton ride un énorme sentiment de joie et d'avoir accompli quelque chose t'emporte et tu revis ça plus tard encore quand tu repenses à la vague que tu as pris.

Que pensez vous du niveau général du surf français?
Charles
Il y a de très bon surfeurs français comme Micky Picon et Fredrick Robin. Je pense que le niveau serait encore meilleur s'il ne faisait pas si froid en hiver car, alors, vous seriez plus motivés à surfer pendant ces mois-là.

Quand tu ne surf pas, tu fais quoi?
ancien_ guizmo
Je vais au fitness, rattrape mes mail de boulot, je suis aussi DJ dans mon temps de hobby... je suis donc toujours en train de chercher de la nouvelle musique online et je fais souvent des mix pour moi et mes amis. Le soir, j'aime faire la cuisine dans ma maison et boire un verre de vin avec des amis. Chez moi à Hawaii, je suis des cours de comédie deux ou trois fois par semaine. J'aime aussi m'acheter de nouveau habits et aller danser. J'aime aussi jouer au foot ou au tennis.

Lire la suite

03/07/2009

Vous avez interviewé Anne-Flore

AnneFlore_lifestyle.jpgAnne-Flore Marxer est une snowboardeuse pro qui fait beaucoup parler d'elle, surtout au travers de vidéos qui font le tour du monde. Elle a été élue rideuse francophone de l'année aux Deux-Alpes. En cette fin de saison, elle vous a répondu.

Comment se fait-il qu'à l'instar des surfeuses, les snowboardeuses sont toutes très belles?
Fran
Ah bon? je n'avais pas remarqué... toutes les sowboardeuses sont pourtant emmitouflées dans leurs vêtements de montagne, alors que les surfeuses sont toutes bronzées et en bikinis toute l'année... merci pour le compliment... je ferai passer aux autres snowboardeuses :)

Quels autres sports fais-tu? Du surf? Du kite?
Strider
J'ai toujours fait énormément de sports de tous genres, ski, cheval, foot, patinage, volley, wakeboard, velo etc... Je me suis mise au surf il y a deux ans et j'adore! C'est devenu mon sport de vacances. Dès que la saison se termine je pars surfer!

Comment prépares-tu tes épreuves? Zen, Stress?
Gusthegoboss
Je suis très émotive et j'ai beaucoup de difficultés à gérer le stress... donc je n'ai pas la recette miracle. Quand je suis au sommet d'une pente vertigineuse ou d'un gros saut hors-piste, je regarde autour de moi et je respire. Je profite du paysage et du calme qui m'entoure pour me calmer et rester concentrée.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu